Si certains conseils qui suivent pour protéger votre maison cet hiver doivent être faits à l’automne, plusieurs gestes peuvent être posés dès maintenant. Mieux vaut tard que jamais!

1

65 cm de neige? On enlève!

La neige peut peser une tonne! Au Québec, les toits qui s’écroulent sous son poids sont rares, mais les conséquences sont dramatiques. Dès qu’il y a 65 cm de neige ou plus sur votre toit (environ 2 pieds), enlevez-la. Pour la glace, si elle a une épaisseur de 5 cm et plus, il faudra remédier à la situation. Engager une entreprise spécialisée est la meilleure option. Sinon, il existe des grattes à manche télescopique pour la neige.

Balcon et terrasse

Les balcons et terrasses (qui ne sont pas appuyés au sol) ne sont pas faits pour accueillir beaucoup de neige. Un maximum de 90 cm peut être toléré, ensuite, il faut sortir la pelle. Vous avez une piscine hors terre? Faites-en de même! Ne laissez pas la neige s’accumuler en trop grande quantité, elle pourrait craquer.

Entreposer les objets (même lourds)

Parfois, les vents d’hiver sont si puissants qu’ils déplacent tout ce qui n’est pas ancré dans le sol ou très lourds. Afin d’éviter que des meubles ou tout autre objet n’abiment votre maison en se transformant en projectile qui frappe un mur ou érafle la toiture, il faut absolument tout ranger en lieux sûrs.

Allonger les gouttières

De l’eau qui s’infiltre dans une maison, c’est souvent une histoire d’horreur. En raison des tempêtes de neige et des forts vents, l’eau peut trouver plus facilement un chemin vers les demeures, notamment par les ouvertures habituellement étanches à la pluie. Assurez-vous que les gouttières soient dotées de rallonges afin que l’eau soit déversée le plus loin possible de la résidence.

2

Examiner la toiture

Idéalement à l’automne, une vérification de la toiture est de mise. À l’œil, il est possible de constater des zones vulnérables, par exemple là où des bardeaux sont décollés. Il est important de réparer un toit abimé pour éviter les entrées d’eau. D’ailleurs, pendant l’hiver, les dommages peuvent s’accentuer en raison du vent, de la neige et de la glace. Il ne faut jamais procrastiner lorsqu’un toit est endommagé.

Alerte aux glaçons

Les glaçons qui pendent au toit de la maison ont quelque chose de bucolique. Pourtant, leur présence devrait nous inquiéter au lieu de nous émerveiller. Ces glaçons se forment lorsque la maison perd de la chaleur par son toit, ce qui fait fondre la neige dans la partie inférieure de la toiture. En gelant à nouveau, elle empêche l’eau de pluie de s’écouler correctement. Résultat? Une infiltration d’eau! En cas de doute, faites venir un expert.

Votre maison est sans doute votre bien le plus dispendieux. Plus vous en prendrez soin, plus elle conservera sa valeur. N’hésitez pas à la protéger de Dame Nature!

 
Par id3tech